aguiser

aguiser
I.
Aguiser, Acuere, Exacuere, Procudere.
Aguiser un cousteau, In cote cultrum subigere.
Aguiser en trenchant, Acuere.
Qui va en aguisant, Fastigiatus.
Elle va en aguisant, Deficit in mucronem figura.
Faire en aguisant et montant, Fastigiare.
II.
Aguiser, voyez Agu.

Thresor de la langue françoyse. .

См. также в других словарях:

  • aiguiser — [ egize ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; aguiser XIIe; de aigu 1 ♦ Rendre tranchant ou pointu. ⇒ affiler, affûter, repasser. Aiguiser un rasoir, une faux, un couteau à découper. Pierre, meule à aiguiser (⇒ affiloir, aiguisoir, fusil) . Ils « …   Encyclopédie Universelle

  • aiguiser — (è güi zé, et non, comme quelques uns prononcent, èghizer. La prononciation güi en diphthongue, comme dans huile, est celle du XVIIe siècle, CHIFFLET, Gramm. p. 228 et du XVIe, PALSGRAVE, p. 10 et 16. Au contraire un dictionnaire du XVIIIe siècle …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pierre — Une Pierre, Lapis, Petra, Saxum. Pierres aspres ou espouventables, Saxa immania. Pierre à aguiser Cos cotis. Pierres à aguiser, qu on moüille d huile d olive, Oleares cotes. Pierre de laquelle il sort de l eauë, Manalis lapis. Pierre ponce, Pumex …   Thresor de la langue françoyse

  • Richard Verstegen — Illustration, attribuée à Jan Wierix …   Wikipédia en Français

  • adresser — [ adrese ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XVe; adrecier XIIe; « dresser, redresser, diriger » en a. fr. et jusqu au XVIIe; de 1. a et dresser 1 ♦ Émettre (des paroles) en direction de qqn. « La question que lui adressait la cantinière »… …   Encyclopédie Universelle

  • exhortation — (è gzor ta sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. Discours en vue d exhorter. •   Je reçois de tout mon coeur les exhortations que vous me faites là dessus, d étudier souvent une leçon si utile et si nécessaire, VOIT. Lett. 71. •   Il ne faut… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • houe — (houe) s. f. 1°   Instrument de petite culture, composé d un manche en bois long d environ un mètre et d une lame de fer fixée au manche par une douille, et faisant avec lui un angle plus ou moins aigu ; quelquefois la lame est divisée en deux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • picois — (pi koî) s. m. Terme de marine. Sorte de pic employé sur les vaisseaux marchands, pour extraire du lest, et aussi dans la pêche de la morue. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Il prenent maus [maillets] de fer et grans picois d acier, Ch. d Ant. IV, 342 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • soc — (sok) s. m. Pièce de fer aiguë, large, triangulaire, tranchante en dedans, fixée au sep de la charrue, et destinée à ouvrir le sillon. •   Qui forgea le soc était sage ; Et qui fit l épée était fou, LAMOTTE Fabl. III, 14. •   Sous leur soc… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • attenvrir — Attenvrir, Tenuare, Attenuare, Extenuare. Attenvrir en forgeant et aguiser, Procudere …   Thresor de la langue françoyse


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»